Dangereuse Nostalgie

Pour les anciens comme pour les plus jeunes, la mise en place du décret du 19 avril 2017 relatif aux compétences exigées des personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale et son arrêté de la même date, risque fort d’amener de nombreux praticiens vers une pratique illégale.

Nos confrères ostéopathes en titre, qui ont étendu leurs compétences à l’animal, risquent de recevoir dans les prochains mois un courrier de l’ordre des vétérinaires, les informant  de l’autorisation légale de la pratique de l’ostéopathie sur l’animal aux  seules personnes ayant satisfaites aux épreuves pratiques d’un examen organisé par l’ordre des vétérinaires. 

L’inscription doit être faite avant le 31 décembre 2019 et son coût avoisine 2000€. 

Les lauréats se verront inscrits sur un registre tenu par l’ordre des vétérinaires, les autres seront donc en exercice illégal de la médecine vétérinaire….

Mise en garde aux  jeunes bacheliers intéressés par l’ostéopathie sur l’animal :

Surfant sur la vague de succès de l’Ostéopathie, des établissements de formation proposent à grand renfort de publicité un diplôme d’ostéopathe animalier.

Attention ce diplôme n’existe pas pour deux raisons majeures :

– Le titre d’Ostéopathe animalier n’a jamais été créé, il est donc illégal de porter le titre d’ostéopathe si l’on n’est pas titulaire d’un diplôme d’une école agrée par le ministère de la santé.

– La pratique légale de l’ostéopathe sur l’animal est actuellement sous la tutelle du seul ordre des vétérinaires qui organise un examen d’épreuves écrites et pratiques pour être inscrit sur le registre des personnes autorisées à pratiquer l’ostéopathie sur l’animal.

De fait, la certification « ostéopathe animalier » même inscrite au Registre National des Certifications Professionnelles est trompeuse, et peut vous placer en situation illégale d’exercice après 5 années d’études souvent très onéreuses.

MO et l’AFO ont saisi le ministère du travail afin de corriger cette anomalie auprès du RNCP

Lien PDF courrier au ministère

Les Ostéopathes sont des professionnels de première intention et l’ostéopathie étant indivisible nous restons très attentifs à l’évolution de l’Ostéopathie sur l’animal qui n’est pas une « technique » vétérinaire mais une approche globale à partir de la double spécificité du diagnostic ostéopathique et de la médecine vétérinaire.

Autre lien pour les Ostéopathes en titre pratiquant sur l’animal : https://snpoa.jimdo.com/accueil/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *