FEUILLE DE ROUTE ET CARNET DE BORD

En cette période de vœux le Conseil d’Administration de Profession Ostéopathe – SNOF vous souhaite une bonne et heureuse année 2014 pour vous même et ceux qui vous sont chers.

Pour notre profession nous souhaitons que l’ostéopathie acquière enfin les lettres de noblesse qu’elle mérite.

Que les ostéopathes à part entière revendiquent tous ensemble, sous l’appellation de praticiens en médecine ostéopathique :

la protection du titre d’ostéopathe.

La protection du titre, première régulation de la profession, est la première garantie pour les jeunes confrères, au terme d’études longues et coûteuses, d’envisager de vivre dignement de leur métier, en quelque sorte de manger à leur faim.

Alors que la vocation d’un syndicat est la défense du professionnel, la défense de la profession, pour être efficace car reconnue par l’institution, doit être assurée par un Ordre Professionnel (programme de première année des études d’ostéopathie !).

Nous devons militer pour la création d’un Ordre Professionnel d’Ostéopathe.

Seul l’ordre est capable efficacement de :

Lutter contre les dérives et les amalgames.

Gérer les conflits afin d’éviter autant que possible, les procédures lourdes de plus en plus fréquentes à l’encontre des ostéopathes.

Prendre en charge l’éthique et la déontologie.

Imposer une formation continue.

Ne pas sanctionner plus que la loi ne le permet.

Bon nombre de magistrats, de juristes et divers professionnels rencontrés, s’étonnent de l’inexistence, encore aujourd’hui, de cette structure pour les ostéopathes.

En revanche posons-nous la question de savoir pourquoi les médecins et les masseurs kinésithérapeutes sont farouchement opposés à la création d’un Ordre professionnel pour les ostéopathes…

Toujours en 2014 les travaux effectués à la DGOS (Ministère de la Santé) déboucheront dans un premier temps sur la mise en place de nouveaux critères d’agréments pour les établissements de formation dès la rentrée 2014/2015. PO-SNOF y participe et nous ne manquerons pas de vous livrer nos commentaires dès leur publication. Cependant aucun miracle n’est attendu dès lors que le partage du titre exhale les corporatismes au plus haut niveau.

Comme certains nous publions l’essentiel du mémoire que nous avons présenté pour l’enquête de représentativité auprès du Ministère de la Santé.

A vous de juger si, dans le cadre de l’expertise ostéopathique française, une organisation socio professionnelle, un syndicat, souffre la comparaison !

A vos remarques…
Rejoignez PO-SNOF, ensemble nous réussirons.

Jean FANCELLO
Président de Profession Ostéopathe – SNOF

Essentiel du mémoire