Symposium

2013

Savoirs partagés entre l’Orthopédie et l’Ostéopathie

PROGRAMME Symposium 2013



2011

« Autour de l’enfant : savoirs partagés – Influence de l’empreinte intra utérine et de l’accouchement sur la posture, la croissance et la morphologie de l’enfant »

PROGRAMME Symposium 2011

Compte-rendu du Symposium du 21 Octobre 2011 – Marseille

mis en ligne le 17/11/2011

Le deuxième symposium organisé à Marseille le Vendredi 21 Octobre 2011 a réuni un peu plus de 140 personnes sur le thème « Autour de l’enfant : savoirs partagés – Influence de l’empreinte intra utérine et de l’accouchement sur la posture, la croissance et la morphologie de l’enfant ».
Je tiens tout d’abord à remercier tous les intervenants qui ont fourni un travail d’une qualité remarquable.
Cette journée a débuté par l’intervention du Docteur Edwin QUARELLO, Gynécologue Obstétricien, spécialisé en imagerie intra-utérine qui nous a présentés un travail préparé en collaboration avec le Docteur Guillaume GORINCOURT, Radiologue-Pédiatre. Au cours de cette première heure, le Docteur QUARELLO nous a exposés les positions intra-utérines et les différents accouchements. Nous avons pu également visionner des images de bébés en posture parfois délicates à l’aide de très belles échographies, IRM, voire d’images 3D.
Je remercie les Docteurs QUARELLO et GORINCOURT de leur collaboration, lesquels ont bien saisi nos interrogations par rapport à l’influence de ces postures et de celles rencontrées en extra utérine.
Le Docteur Marie-Christine MAXIMIN, Chirurgien Orthopédiste, intervient à son tour afin de nous présenter une synthèse sur le bébé moulé, le bébé cassé et les déformations génétiques rencontrées. Son exposé traite également de l’attitude scoliotique et de la scoliose.
Ces deux interventions suscitent des questions qui fusent de toute part dans l’assistance et des réponses précises leur sont apportées.
Cette matinée se clôture par mon intervention. J’effectue une présentation rapide des bases de l’ostéopathie. Je fais état également du travail d’Y. GUILLARD, ostéopathe qui a étudié la « parascoliose » associée à une torsion physiologique que nous connaissons tous chez l’enfant comme chez l’adulte. Je précise que le sujet de la scoliose sera abordé en fin d’après-midi.

C’est avec une profonde émotion et une grande tristesse que j’annonce le décès du Docteur Patricia LEROUX, Pédiatre – Homéopathe, qui nous avait présenté l’an dernier, au cours du premier symposium, le syndrome du RGO du nourrisson en s’appuyant sur une étude prospective que nous avions mené ensemble. Je souhaite lui rendre hommage en diffusant le film que nous avions fait à l’époque par rapport à cette étude sur le traitement des nourrissons.
Après une pause-déjeuner, nous reprenons le symposium avec l’intervention de Madame LALAUZE-POL, Ostéopathe DO MROF, Service de Chirurgie Maxillo – Faciale / Hôpital Robert DEBRE Paris, auteur du livre : « le crane du nouveau-né ». Madame LALAUZE-POL nous expose son travail réalisé sur des enfants à l’Hôpital DEBRE à Paris. Afin d’étayer son travail, elle nous montre des photos de faces d’enfants à occlusion très décalée ou en asymétrie ainsi que des radiographies ou scanners avant et après travail ostéopathique. Son expérience, son travail et ses profondes connaissances anatomo-physiologiques sont fortement appréciés par l’ensemble des participants.

Puis, le Docteur Philippe MAHE, Médecin et Ostéopathe en Néonatologie à l’Hôpital Nord de Marseille nous expose son point de vue sur le nourrisson autour de la physiologie et de l’accouchement à l’aide de photos et de films réalisés au sein du service de néonatologie de cet Hôpital. Le Docteur Philippe MAHE effectue un remarquable travail de prévention et de communication … dans ce monde pluridisciplinaire.
Madame Dany SALDUCCI, ex- kinésithérapeute pédiatrique en Néonat, a le chemin tout tracé pour nous parler de la posture du nourrisson en cocon « position fléchie et genoux soutenus » ainsi que de la prévention de toutes ces plagiocéphalies, conséquences de postures intra-utérines qui ont font encore, à ce jour, l’objet de recherches. S’en suit la projection d’un petit film retraçant notre travail en commun.
Ceci nous amène vers la suite du programme de ce symposium : l’enfant comme fil directeur. Ce thème résume une partie du travail effectué en collaboration avec le Docteur Pierre CHRESTIAN depuis 18 ans. J’évoque le cas de Manon souffrant de torticolis congénital et de RGO atteinte par la suite d’une attitude scoliotique et sur laquelle un appareillage dentaire a été posé avec les conséquences que cela implique. Est apparue par la suite une vraie scoliose avec rotation du corps vertébral qui a nécessité la pose d’un corset et une évolution avec un travail sous corset … Je cite enfin l’exemple de Claire présente dans la salle. Cette dernière sous corset s’est présentée à mon cabinet sur les conseils du Docteur Pierre CHRESTIAN. Pour reprendre les termes employés par le Dr Pierre CHRESTIAN, l’ostéopathie est un « médicament » contre la douleur.
Il est fait lecture du témoignage de Claire qui est actuellement stagiaire en ostéopathie dans mon cabinet. Nous avons ainsi son point de vue en tant que patiente mais aussi en tant qu’étudiante en ostéopathie !
Je développe ensuite une petite théorie sur le nombril et sur la torsion physiologique que l’on retrouve à des âges différents. Je n’oublie pas d’évoquer également toutes les dysfonctions des enfants que nous recevons et pour lesquels les traitements crâniens sont souvent efficaces.
Suite aux interventions de l’après-midi, nous passons aux questions de l’assistance. Nous insistons sur le fait que nous souhaitons pouvoir quantifier notre travail au travers d’études prospectives et pourquoi pas au travers d’études cliniques.
Cette démarche repose en grande partie sur l’ouverture d’esprit de médecins comme celle du Docteur Pierre CHRESTIAN qui n’a pu être présent pour ce deuxième symposium mais qui au travers des références que j’ai faites, ne pouvait être que parmi nous. Je tiens à le remercier vivement de son aide et de sa collaboration dans la préparation de ce symposium : merci pour tout.

Hervé GAILLARD

 

Commentaires sur le Symposium du SNOF 

Marseille le 21 Octobre 2011 « Autour de l’enfant – Savoirs partagés »

Par Romain Diot, Ostéopathe DO depuis 2009 et adhérent au SNOF depuis 2010.

Le thème « savoirs partagés » a tenu ses promesses ; les intervenants médicaux, paramédicaux et ostéopathes nous ont présentés leurs connaissances théoriques et leurs propres expertises de praticiens autour du fil conducteur de la vie intra-utérine et de ses conséquences.
Cette réunion de praticiens s’est avérée être d’une efficacité remarquable pour fédérer l’ensemble des acteurs présents autour de notre discipline.
J’entends bien des « praticiens » et non des « théoriciens ».
En tant que jeune ostéopathe il est naturel de chercher sa place, de connaître son champ d’application et ses limites.
Ce que je suis venu chercher au symposium, c’est la confrontation des différents points de vue, et j’ai été servi.
A l’heure actuelle, c’est encore l’accumulation des données issues des expériences personnelles qui constitue le socle de notre savoir (à défaut d’objectivité que la recherche nous fournira prochainement je l’espère).
La journée fut dense en informations utiles au quotidien du cabinet, et ce dans une ambiance détendue mais rigoureuse et enthousiaste.
Ainsi elle pourrait s’inscrire dans le cadre de la formation continue, même si par sa forme elle n’en a pas la prétention.
La main n’a pas travaillé ce jour là, mais les diapositives et les vidéos de H.GAILLARD, R.LALAUZE-POL et P.MAHE ont montré des résultats bluffant qui incitent à se former encore davantage.
Je remercie donc vivement le SNOF et ses secrétaires pour l’organisation du symposium et pour les actions concrètes en faveur de notre profession, et Hervé Gaillard pour avoir rassemblé différentes disciplines autour de la nôtre comme l’an dernier avec Pierre CHRESTIAN.

 



2010

Autour du nouveau-né / savoirs partagés / convergences obstétrique – pédiatre – orthopédie et ostéopathie

PROGRAMME Symposium 2010